Communauté d'écrivains amateurs, échanges autour du livre et de l'art en général - Editions et diffusion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 POULETS AU COLOMBIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: POULETS AU COLOMBIER   Sam 22 Aoû - 21:31

Bébert a balancé...



"L’Armand Truchon tire la tronche et suspend son geste au moment où il allait encaisser l’argent.

- Merci, je connais ! Vous n’allez pas m’amener ce sac à puces ici, non ?
- Il va manger son casse-croute et boire ses deux verres comme tout bon client qui entre chez vous !
- Sympa ! J’apprécie le cadeau…
- Collaborez et vous en aurez des meilleurs !

Armand referme sa caisse enregistreuse en se marrant.

- Il y en a qui ont collaborés il n’y a pas longtemps, ça c’est mal terminé !
- Et n’hésitez pas sur le Calendos, hein ? Je compte sur vous.

Le patron hausse les épaules.

- Je ne suis pas comme ça ! Mais tout de même, m’envoyer ce Clodo, vous auriez pus choisir quelqu’un d’autres… Je l’ai déjà viré il y a un an car il s’était prit de bec avec un client pour une histoire à la con, ça s’est terminé en bagarre et il m’a foutu un bordel même pas pensable !

Le Policier s’éloigne en abandonnant le bistrot à la mauvaise humeur de son taulier.

Henri sort enfin de l’école, au rang sagement aligné sous la surveillance du professeur et, à la sortie, par l’œil sévère du Directeur, les marches qui donnent sur la rue délimite la frontière disciplinaire, c’est l’endroit ou les élèves poussent des cris libérateurs en se dispersant comme un lâché de ballons.

Avec son copain Raymond, cartables sur le dos, ils descendent la rue en sautillant comme des Cabris, évitant des filles bien plus sages mais qui « rient bêtement sous cape » en les voyant passer. Avec elles, c’est toujours pareil, elles ont le dont de se pencher l’une à l’autre pour faire des commentaires ou des réflexions qui énerve les culottes courtes en se doutant qu’il s’agit toujours de moqueries dont ils ignorent la nature. Raymond se retourne en mettant ses mains en porte voix.

- Ca va les filles à la Vanille ?
- Les garçons en chocolat !

Sur le fond, ces puissantes répliques n’ont rien d’insultant mais par on ne sait par quelle magie, ça énerve l’un et l’autre.

Mystère de l’enfance…

Rue Colombier c’est la surprise, une traction passe devant eux avec à son bord un passager que Raymond reconnaît tout de suite et pour cause…

- Papa ?!

Henri n’en revient pas.

- Qu’est-ce qu’ils font avec ton père dans la voiture ?
- Je ne sais pas, tu crois qu’ils l’ont arrêté ?
- Mais non ! Il n’a rien fait…

Le souvenir d’une réflexion de sa mère l’autre soir lui revient en mémoire, « ce ne serait pas la première fois qu’ils se trompent… », du coup, il met moins de conviction dans sa réponse.

Raymond, en apercevant sa mère, Angela sur le bord du trottoir entourée des gens du quartier s’élance à sa rencontre, les larmes aux yeux et le cœur oppressé.

Le patron du moderne est la, son éternelle torchon sur l’épaule, accompagné de sa femme, « La Colonel », Maryse, Christine et le coiffeur. Tous cherchent à réconforter la femme qui pleure son mari entrainé comme un mal propre par les policiers sans oublier l’humiliation de la perquisition.

- Toutes ces mains étrangères qui fouillaient dans ma lingerie !

Maryse est scandalisée, elle passes son bras par-dessus de la malheureuse et lève un doigt aussi annonciateur que vengeur.

- Tous des bons à rien ! Comme ils trouvent « balpeau » et qui leurs faut des résultats ils piochent au hasard chez nos hommes pour faire croire qu’ils bossent et qu’ils avancent dans leur enquête. Moi, mon mec, j’ai été le chercher et j’ai mis un tel bordel qu’ils me l’ont refilés ces cons. Croyez moi, il faut se mobiliser et aller leur botter le cul, voilà ce qu’il faut faire !

Un murmure approbateur mais timide s’élève de l’attroupement. Timide car, consoler la malheureuse c’est une chose, prendre d’assaut un commissariat une autre… Armand, qui ne se sent pas l’âme d’un voltigeur, temporise l’élan populaire proposé par la passionaria.

- C’est Bébert des Lilas qui a dit quelque chose au commissaire.
- Ou il est, que je l’émascule sur le champ ?

Du coup le patron du moderne regrette sa révélation, Maryse c’est le déchaînement des passions, le bras séculier des masses populaire, le Rhinocéros des Savanes pourrait bien leurs en faire un eunuque du Bébert !

Dans la colère elle est capable de tout.

Tout le monde se souvient de sa tentative pour pénétrer à l’Elysée afin d’obtenir une remise des impôts…

- Je vais aller le voir le broussailleux !"

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Sam 22 Aoû - 22:47

Percutant comme toujours, bravo, Porthos ! Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Dim 23 Aoû - 17:32

Colegram a écrit:
Percutant comme toujours, bravo, Porthos ! Very Happy

Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
F-verseau

avatar

Nombre de messages : 2804
Localisation : sur mon nuage
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Lun 24 Aoû - 4:03

"Les garçons à la vanille, les filles au chocolat" cela me rappelle de doux souvenirs Smile
Elle n'a pas l'air très "commode" Maryse je plains le pauvre Bébert qui, à mon avis, va passer un triste quart d'heure si elle exécute réellement ses menaces... Smile
Merci Porthos pour cet agréable partage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Lun 24 Aoû - 5:23

Smack !
Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
Diane

avatar

Nombre de messages : 4735
Localisation : Sud
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Mar 25 Aoû - 16:03

Ou il est, que je l’émascule sur le champ ?

On sent la femme fragile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romulus

avatar

Nombre de messages : 1789
Age : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Ven 28 Aoû - 16:55

Le pauvre Bébert !

On va lui trancher ce qu'il a de plus précieux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   Dim 30 Aoû - 4:50

Merci de vos commentaires!

Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POULETS AU COLOMBIER   

Revenir en haut Aller en bas
 
POULETS AU COLOMBIER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU FLASH] CHUCKY LE POULET: Aider les petits poulets à traverser la banquise [Gratuit]
» Giron de Colombier
» AHH les flics, les poulets, les chiens, les polices !!!!
» Lever de Soleil depuis le Grand Colombier (Ain)
» Maestrans (Colombier-Saugnieu, 69)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des mots, des pages :: Entrée libre-
Sauter vers: