Communauté d'écrivains amateurs, échanges autour du livre et de l'art en général - Editions et diffusion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Ven 21 Aoû - 0:26

Les Z'horrifiques :

La colère est mauvaise conseillère


Bonsoir, faibles mortels ! Nous sommes au cœur du Royaume des Ténèbres, tout près d’Ugly Mansion, la demeure des Z’horrifiques. De sinistres oiseaux nocturnes entonnent un concert de hululements, rythmé par les notes lugubres d’une flûte fantôme qui flotte dans l’air. Tapi dans un coin, un épouvantail fait craquer ses articulations de paille, prêt à étrangler le premier passant imprudent… Mais nous ne sommes pas là pour admirer les beautés de la région. Dirigeons-nous sans plus tarder vers le Manoir des Z’horrifiques.

Le docteur Frankenschnock est de passage. Il montre au comte Dracu de Basse-Fosse un magazine érotique où l’on peut voir une étrange créature marine, à tête de poisson et pattes de mouche.


Docteur Frankenschnock : Oui, mon cher ! Cette sirène d’un nouveau genre, c’est moi qui l’ai fabriquée dans mon laboratoire. Et maintenant, elle s’exhibe sur des photos lascives, pouah !

Comte Dracu : Remarquez, docteur, elle a de beaux atouts, cette petite ! Sauf les cuisses, peut-être un peu maigres…

Les occupants du Manoir s’affairent à leurs tâches habituelles. Ganaëlle, la sorcière, prépare une soupe de pangolin à la moutarde cyanhydrique. Stanislas, le bon gros fantôme archiviste, traduit en vieux-norrois le martyre de Saint Creusetombe. Quasimodo Manontroppo, le domestique, mange un lingot 18 carats pour se faire une belle denture en or. La duchesse Lémura lit passionnément "L’île est vilaine", roman d’aventures exotiques de charme. Baphomette, la jeune sorcière, va porter des morceaux de viande crue à la tête de tigre empaillée, qui commence à avoir faim. Quant aux deux oiseaux de compagnie, le Vautour et le Hibou, ils commentent placidement les activités de la famille.

Vautour : Hibou, il y a une chose que je ne comprends pas : pourquoi Baphomette amène-t-elle de la viande à la tête de tigre, qui, forcément, n’a plus d’estomac ?

Hibou : C’est simple, Vautour… La tête de tigre ne mange pas les bouts de viande, elle les mâche seulement. Baphomette lui apporte son chewing-steak.

Soudain, au milieu de cette agitation fébrile, voici le Squelette Facteur qui arrive, rate la marche comme souvent, et s’éparpille partout. Quasimodo Manontroppo s’approche d’un pas tranquille avec la super glu, et entreprend de recoller le Squelette, qui, une fois remis sur ses fémurs, donne un télégramme au comte Dracu.

Comte Dracu : Hé ! Un télégramme du cousin Ulque l’Impensable. Il nous annonce sa venue pour aujourd’hui.

Lémura : Impensable-Ulque vient nous voir ? Quelle bonne surprise !

Ganaëlle : Oui, il est si sympathique, ce cher Ulque. Toujours d’humeur égale, débonnaire, jamais un mot plus haut que l’autre…

Stanislas : C’est vrai, il garde toujours le sourire. Et ça vaut mieux, étant donné ce qu’on sait de lui…

Baphomette : Excusez-moi, vous pouvez éclairer ma lanterne ? Qui est le cousin Ulque, et pourquoi ça vaut mieux qu’il soit toujours de bonne humeur ?

Comte Dracu : Eh bien, ma petite Baphomette, c’est difficile à expliquer… Ulque traîne avec lui un halo maléfique, une malédiction qui le poursuit depuis des siècles.

Baphomette : Jusque là, ça n’a rien d’extraordinaire. Nous sommes tous maudits, dans la famille. Je vous rappelle, sans forfanterie, qu’on a tous obtenu notre malédiction avec grande distinction et félicitations du jury.

Ganaëlle : Pour Ulque, c’est particulier. Dès qu’il se met en colère, il se change en une chose… Une chose indescriptible.

Baphomette : Et alors ? Moi aussi, je peux me transformer en des choses indescriptibles. Et je n’ai pas besoin d’être en colère pour ça. L’énervement aurait même tendance à me bloquer.

Stanislas : Chez Ulque, la métamorphose est involontaire. C’est pour ça qu’il ne se fâche jamais. Le résultat serait, paraît-il, innommable.

Lémura : Aucun de nous n’a assisté à ça, mais ceux qui ont été témoins de ses rares colères en tremblent encore.

Le docteur Frankenschnock, sa valise à la main, prend congé…

Docteur Frankenschnock : Je vous laisse, j’ai de nouveaux monstres à inventer… Baphomette, tu n’oublies pas que tu dois venir garder mes ptérodactyles, mardi prochain.

Baphomette : Comptez sur moi, Docteur Frankenschnock. J’aime beaucoup faire du monster-sitting, ça paie bien.

Juste au moment où Frankenschnock sort du Manoir, le cousin Ulque arrive. C’est un bel homme, d’une réjouissante teinte vert cadavre, couvert de mousse et de terre. En marchant d’une allure distraite, il heurte accidentellement le docteur Frankenschnock. Aussitôt, un tentacule plein de ventouses sort de la valise du docteur et saisit Ulque à la gorge.

Docteur Frankenschnock : Noémie, lâche ce gentil monsieur ! Il ne m’a bousculé que par accident ! Excusez Noémie, mon bon Monsieur, elle m’est très attachée.

Cousin Ulque : Mais ce n’est rien, Monsieur. Vous avez de la chance d’avoir un animal de garde qui vous protège aussi bien.

Ulque entre au Manoir, détendu, un grand sourire sur ses lèvres décharnées.

Cousin Ulque : Bonjour à tous, cher Dracu, Ganaëlle, Stanislas, Lémura, et voici la jeune Baphomette. Je suis heureux de vous revoir, j’ai tant de souvenirs à évoquer. Dracu, Stanislas, vous vous rappelez nos virées ?

Comte Dracu : Et comment, cousin ! Tu te souviens, en 1776, quand Fragonard s’apprêtait à se raser pour aller à son vernissage ? Boum, c’est toi qui apparais dans son miroir. Une semaine de jaunisse, le pauvre homme !

Stanislas : Moi, je me souviens surtout de la fois où on avait terrifié le maréchal Grouchy, tous les trois… C’est ça qui l’avait mis en retard à Waterloo. C’est agréable de penser qu’on a joué un petit rôle dans l’histoire.

Cousin Ulque : Et rappelez-vous le fantôme de Belluaria, la gladiatrice du cirque Minime… Elle a failli prendre Dracu dans ses filets, quand…

Mais le pauvre cousin Ulque ne termine pas sa phrase. Une pierre se détache d’une arcade et choit brutalement sur sa tête, le laissant à moitié groggy.

Comte Dracu : Oh, je suis désolé, Ulque ! Il va vraiment falloir trouver un moyen de débarrasser le Manoir de ces insectes lithophages.

Cousin Ulque : Ce n’est rien, Dracu, une petite bosse… Bien fait pour moi, je n’avais qu’à mieux regarder en l’air.

Pendant que le cousin Ulque se dirige vers la salle de séjour, Baphomette, désireuse de savoir ce qu’il advient réellement quand il se fâche, lui fait un croc-en-jambe. Le cousin s’étale, puis, sans s’énerver le moins du monde, se relève, hilare.

Cousin Ulque : Merci, adorable Baphomette, ça me fait bien rire, j’adore ce genre d’humour.

Baphomette : Pas de chance ! Je veux dire… Je me doutais que vous aimiez la bonne vieille facétie bourgeoise, cousin Ulque.

Cousin Ulque : Jadis, je faisais des croche-pieds à ma fiancée. Mais comme c’était un robot métallique, c’est moi qui me cassais la jambe.

Baphomette : Euh, dites-moi, maintenant qu’on se connaît un peu mieux, est-ce que je peux vous insulter ?

Cousin Ulque : Après le dîner, volontiers, mon enfant. J’aime découvrir de nouvelles métaphores. Lémura m’écrivait souvent qu’à ton lycée de sorcières, tu avais de très bonnes notes en déclamation blasphématoire.

Baphomette, dont on connaît pourtant la ténacité, renonce devant ce cousin au flegme imperturbable. Ulque est décidément impossible à irriter, et il faut bien se faire une raison, la malédiction gardera son mystère.

Pour le dîner, la jeune sorcière s’assied donc entre sa maman Lémura et son oncle Dracu, et fait bonne figure au cousin… Ulque se frotte les mains, savourant d’avance le repas.


Cousin Ulque : Alors, Ganaëlle, que nous as-tu préparé ? Du caméléon farci, de la salade de fourmis rouges, des salamandres séchées, des têtards au beurre rance ?

Ganaëlle : Mieux que ça, Ulque ! Tu arrives bien, j’ai prévu une de mes meilleures spécialités, une soupe de pangolin à la moutarde cyanhydrique.

Cousin Ulque : Quoi ?!! Ganaëlle, comment oses-tu… Je suis allergique à cette moutarde ! Mon organisme est fragile, je ne peux prendre que des poisons lents !

Ganaëlle : Ho, c’est vrai ! Excuse-moi, j’avais oublié. Tu sais, ton absence a été si longue…

Cousin Ulque : Pas d’excuses faciles !!! Rien ne me met plus en colère qu’un tel dévergondage gastronomique ! Je vais éclater !!!

Baphomette bat des mains. Chouette, chouette, elle va enfin connaître la vérité sur cette terrible métamorphose. Mais quand la transformation se produit, c’est une autre chanson.

Baphomette : Haaaaaaaggggghhhh… Finalement, c’était vraiment pas utile de le savoir !

Comte Dracu : Quelle abjection ! Je n’ai jamais rien vu de pire de ma vie !

Stanislas : J’ignore ce que c’est, mais c’est atroce ! Au secours !!!

Les Z’horrifiques s’enfuient devant le cousin Ulque, métamorphosé en un petit bonhomme qui tient un porte-documents à la main.

Cousin Ulque : Revenez ici ! J’ai trouvé des éléments contradictoires dans votre déclaration fiscale. Nous devons approfondir cela par un contrôle…

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Sam 22 Aoû - 17:52

Une pièce!

Oui, je verrais bien une pièce de tout ça.

C'est toujours aussi agréable Colegram.

Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Sam 22 Aoû - 21:16

Merci, Porthos. Pour la pièce, faudrait beaucoup d'effets spéciaux. Wink

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Sam 22 Aoû - 21:26

Colegram a écrit:
Merci, Porthos. Pour la pièce, faudrait beaucoup d'effets spéciaux. Wink

Pas vraiment, ça dépend, si tu porte toutessentiellement sur le dialogue ?

Imagines, il n'y a qu'un demi siècle, la radio diffusait des choses comme ça en direct ! Avec de véritables acteurs devant un micro et toute la France écoutait.

Pour les effets spéciaux... Mais ça nous empêchait pas de nous marrer!

Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Sam 22 Aoû - 22:52

En tout cas, y a deux semaines, j'ai essayé les Z'horrifiques en conte oral devant un public, et ça passe bien. Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Dim 23 Aoû - 17:31

Colegram a écrit:
En tout cas, y a deux semaines, j'ai essayé les Z'horrifiques en conte oral devant un public, et ça passe bien. Very Happy

Ha! Tu vois ?

Very Happy

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
F-verseau

avatar

Nombre de messages : 2804
Localisation : sur mon nuage
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Lun 24 Aoû - 3:52

Encore un moment de franche rigolade passé en compagnie de ces z'horrifiques. C'est GENIAL Colegram !

Du caméléon farci, de la salade de fourmis rouges, des salamandres séchées, des têtards au beurre rance ?

Menu très alléchant affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Lun 24 Aoû - 4:58

Merci, chère F-Verseau. Oui, y a bon miam-miam. Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane

avatar

Nombre de messages : 4735
Localisation : Sud
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Mar 25 Aoû - 16:02

F-verseau a écrit:
Encore un moment de franche rigolade passé en compagnie de ces z'horrifiques. C'est GENIAL Colegram !

Du caméléon farci, de la salade de fourmis rouges, des salamandres séchées, des têtards au beurre rance ?

Menu très alléchant affraid

Idem.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Mer 26 Aoû - 0:17

Fine gastronome aussi, Diane. Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romulus

avatar

Nombre de messages : 1789
Age : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Ven 28 Aoû - 16:49

C'est vrai Colegram, un duel de conteurs ce ne serait pas mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Ven 28 Aoû - 23:59

Je l'ai fait tout seul comme un grand, et le plus dur, c'est de faire toutes les voix des différents personnages. Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
micro

avatar

Nombre de messages : 5041
Age : 42
Localisation : le grand nord
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Mer 16 Sep - 23:45

j'aimerai entendre et voir ca ma foi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ladysabel

avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 56
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Jeu 17 Sep - 4:42

Voilà ! c'est ce que je dis depuis deux ans : les Z'horrifiques en pièce de théâtre feraient un tabac ! Tous ces dialogues sont tellement subtiles ! J'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   Jeu 17 Sep - 5:14

Merci, merci, merci... Embarassed

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Z'horrifiques : La colère est mauvaise conseillère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des mots, des pages :: Entrée libre-
Sauter vers: