Communauté d'écrivains amateurs, échanges autour du livre et de l'art en général - Editions et diffusion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !   Mer 29 Juil - 16:38

Alain-Tarzan et Andy-Mowgli :

Bombardez le pianiste !


La jungle est tranquille… En l’absence de leur cousine Anne-Tarzane, partie faire la bringue au village, Alain-Tarzan et Andy-Mowgli sont maîtres des lieux. Pour l’instant, ils méditent placidement au pied d’un arbre…

Dans la jungle, personne ne travaille, ce serait aberrant. D’ailleurs, la semaine de la jungle ne compte que deux jours, le dimanche et le 1er mai. Aucun occupant de la brousse ne sait jamais très bien lequel de ces deux jours on est, mais qu’importe !


Alain-Tarzan : Notre jungle est un peu trop calme, non, Andy ?

Andy-Mowgli : Tu veux qu’on se batte ?

Alain-Tarzan : Ce serait une idée, mais il nous faudrait une bonne raison.

Andy-Mowgli : Je trouve ton pagne très seyant, mais c’est dans l’autre sens que les taches de léopard amincissent.

Les deux cousins se battent. Soudain, ils sont stoppés dans leur élan par un bruit de tonnerre.

C’est Totor l’éléphant qui tire à l’aide de sa trompe une corde au bout de laquelle est attaché… un piano. A ses côtés, Monkape le singe, anxieux, guide le pachyderme.


Monkape : Attention avec ce Pleyel, Totor, fais gaffe aux arbres, un accident est vite arrivé.

Totor : Balise pas, Monkape ! J’en prends soin, de ta guimbarde.

Une fois le piano installé au cœur de la forêt, l’éléphant s’éloigne. Le singe Monkape regarde l’encombrant instrument avec émotion et admiration. Alain-Tarzan et Andy-Mowgli s’approchent.

Monkape : Avouez que vous n’en revenez pas, les mecs !

Andy-Mowgli : Euh, à vrai dire, Monkape, ne crois pas qu’on soit curieux…

Alain-Tarzan : Mais on aimerait tout de même comprendre à quel propos tu amènes ce piano de concert ici, dans la jungle.

Monkape : Pour initier les occupants de cette brousse aux beautés de la musique classique. C’est pas parce qu’on est des sauvages qu’on n’a pas droit à la culture.

Alain-Tarzan : Et tu sais vraiment jouer de ce machin-là ?

Monkape : Depuis que je suis bébé singe, j’ai l’oreille très musicale. J’ai donné de nombreux concertos à quatre mains.

Andy-Mowgli : Sans rire ? Et qui était ton partenaire ?

Monkape : Je joue tout seul ! Je suis un quadrumane, gamin !

Andy-Mowgli : M’apprendra à poser des questions débiles…

Monkape : L’ours Bilbalou a dans sa grotte, entre autres trésors, un vieux phono avec des disques d’époque. Il me l’a prêté, et j’ai donc pu apprendre la musique classique en accéléré.

Andy-Mowgli : Monkape, je vais sans doute poser une autre question débile, mais comment fait-on pour apprendre la musique classique en accéléré ?

Monkape : On passe les 33 tours à la vitesse 78.

Alain-Tarzan : En tout cas, Totor n’est pas rancunier de t’avoir aidé à amener ce piano. Tu sais avec quoi les touches blanches sont faites, au moins ?

Monkape : Evidemment, je le sais ! Je ne suis pas un cancre, tout de même… C’est de l’ivoire.

Alain-Tarzan : Je ne te le fais pas dire ! Les défenses de nos copains les éléphants. Je ne pense pas que cet instrument soit très populaire ici, vois-tu !

Monkape : Détrompe-toi, l’ami ! Quand les vieux claviers de piano sont usés, par quel habile moyen crois-tu qu’on s’en débarrasse ?

Alain-Tarzan : Euh, beuh, je, bah, je…

Monkape : Oui, Môssieur ! On en fait des dentiers pour les éléphants du troisième âge. Hein, ça te la coupe !

Andy-Mowgli : Faut être musicologue pour fabriquer des dentiers, maintenant ?

Monkape : Rien ne se crée, tout se transforme, c’est ce que tonitruait souvent mon aïeul Portevoix, le singe hurleur.

Monkape, Alain-Tarzan et Andy-Mowgli sont interrompus, à ce stade de leur discussion ; ils voient un buisson s’agiter par trois fois. Thémistocle, le phacochère gris, en sort en crachant des feuilles.

Thémistocle : Excusez-moi, j’ai entendu votre conversation ; ça marche aussi avec les défenses de phacochères et de babiroussas, votre truc de réemploi ?

Monkape : C’est possible, Thémistocle, mais alors, il faut utiliser des touches de piano recourbées.

Andy-Mowgli, un peu dépassé, se tourne vers Alain-Tarzan.

Andy-Mowgli : Alain, tu as plus d’expérience que moi… Qu’est-ce qu’on peut jouer avec des touches de piano recourbées ?

Alain-Tarzan : De la musique baroque en volutes, probablement !

Monkape : Bon, venons-en à l’essentiel, je vais vous interpréter sans délai la Lettre à Electrolyse, de Ludwig Von Betterave.

Alain-Tarzan : Vas-y, Bonobo la Science, on est toutes zoreilles.

Et Monkape martèle son clavier, sans pouvoir en tirer autre chose que des sons discordants. Alain-Tarzan et Andy-Mowgli sont épouvantés, le phacochère court se réfugier dans les buissons… Les singes dans les arbres, furieux, lancent des fruits secs et durs sur Monkape.

Andy-Mowgli : Mais arrête ça, Monkape ! Tes congénères te bombardent à coups de noix de coco.

Monkape : Je sais, Andy, c’est mon salaire ! Plutôt que de secouer les cocotiers, je préfère jouer du piano. C’est moins fatigant, et le résultat est le même, j’ai ma nourriture.

Monkape continue donc obstinément sa cacophonie, et les autres singes ne cessent de faire pleuvoir des noix sur sa tête, à sa vive satisfaction. Alain-Tarzan et Andy-Mowgli, quant à eux, s’éloignent et regagnent leur hutte.

Alain-Tarzan : Triste époque où on sacrifie la qualité de l’art à l’utilitaire, Andy…

Andy-Mowgli : Bah, pour une fois que la musique nourrit son singe…

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krizalyd'



Nombre de messages : 3458
Age : 37
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !   Lun 10 Aoû - 23:57

ça me fait bien plaisir de retrouver Alain-Tarzan et sa bande ! Very Happy.

Encore un épisode plein d'humour et d'imagination.

Bravo Colegram
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F-verseau

avatar

Nombre de messages : 2804
Localisation : sur mon nuage
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !   Mar 11 Aoû - 5:38

Tout comme Kriz, c'est avec grand plaisir que je retrouve les aventures d'Alain Tarzan et sa jungle.
J'apprends beaucoup en lisant ces aventures par exemple que pour apprendre la musique classique en accéléré il suffit de passer les 33 tours à la vitesse 78, que l'on fait des dentiers pour les éléphants du 3ème âge avec les claviers de pianos usés et que l'on peut jouer de la musique baroque en volutes avec des touches de piano recourbées. Very Happy
La réponse de Monkape concernant les éléphants qui débute par : "détrompe-toi l'ami" me plaît beaucoup.
Bravo et merci Colegram pour ce bon moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain-Tarzan et Andy-Mowgli : Bombardez le pianiste !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Actualité ] Quand les histoires de Tarzan et de Mowgli deviennent réalité...
» Tarzan Coaster
» Alain Villechange "du Verre à la Flamme"
» Alain Albuisson...
» Décès d'Andy Hallett (Lorne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des mots, des pages :: Entrée libre-
Sauter vers: