Communauté d'écrivains amateurs, échanges autour du livre et de l'art en général - Editions et diffusion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 souvenir du vieux metro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
charly_dingo

avatar

Nombre de messages : 1320
Age : 65
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: souvenir du vieux metro   Lun 6 Juil - 3:54

On est au début de l’année 69 « l’année érotique

Un grincement strident annonce l’approche de la rame de metro tandis qu’un lourd portillon se referme interdisant l'accès au quai au voyageur resté dans les couloirs.

A cette époque, on patiente, quelque fois jusqu'à quatre ou cinq rames passent avant que l’on ait accès au quai. Rare sont ceux qui manifestent leur impatience, chacun sait que c’est inutile ; la balbutiante télévision de l’époque ne viendra pas les interviewer, elle n’est pas en mal pour meubler ses quelques heures de programme quotidien.





Le portillon est presque referme lorsque j’arrive a proximite. fatigue par une journee de travail sur le chantier je me sent pas le courage de donner le coup de rein qui m aurait permi de passer de jutesse.

C’est alors qu’un jeune homme, cheveux long, jean, allure gauchiste, bouscule deux personnes derrière moi, me passe devant et se jette dans l’embrasure du portillon



Malheureusement pour lui le portillon n’a lu ni trotsky ni mao, tout ce qu’il a de rouge c’est un énorme panneau, interdisant de d’empêcher son fonctionnement et de tenter de passer pendant sa fermeture. Celui-ci stop net le contestataire dans son élan. Ses lunettes, elle, continuent leur course pratiquement jusqu’au bord du quai. Il les regarde s’éloigner avec un mélange de résignation et de stupéfaction sans la moindre illusion sur la suite des événements



A cette époque, muni de quelques augmentation de salaire que l’inflation leur reprendra très vite, le monde du travail est rentre dans le rang. L’ordre règne, et selon les vœux du général les travailleurs travaillent les étudiants étudient et le gouvernement gouverne.

Quiconque semblant vouloir troubler la paix si fraîchement revenue n’est donc pas le bienvenu.

Le resquilleur a donc droit a toute les plaisanterie antijeune de l’époque.

--tu devrais te plaindre a con bendit !!!!!!

--il devait avoir rendez-vous chez le coiffeur !!!!!!!!

--faudra nous donner l’adresse !!!!!!! .

Un peu plus loin le poinçonneur, si cher à Gainsbourg n’a rien perdu de la scène. La casquette en arrière il a la banane jusqu’aux oreilles, ça lui met du baume au cœur un peut de soleil sous sa voûte en faïence.

Puis c’est au tour du chef de station de s’aviser de la situation. Debout devant son bureau, les mains dans le dos, sous une casquette étoiles à faire pâlir le général Patton. Il attend le jeuno de pieds fermes:scratch: mais sans grand espoir il sait qu’il y a peu de chancequ’il vienne se plaindre ; chacun sait a cette époque qu’on est priez d’assumer ses « connerie ».



Un dernier crissement de frein et la rame s’immobilise libérant un torrent de voyageur trop longtemps comprimes qui se rue vers la sortie ou le couloir de correspondance



Le présumé maoïste est maintenant rouge écarlate. Julien Clerc chantait cette année la cavalerie ; rien ne pouvait mieux illustrer l’image de cette foule qui piétinait ses lunettes ou peut être un troupeau de buffles en transhumance



Le chef de train presse le bouton, après une série de claquements secs la rame redémarre avant d’être avale par le tunnel dans une gerbe d’étincelles

Le portillon nous libère enfin le soixanhuitard se dirige a pas hésitant vers le lieu du drame. Toujours poursuivit des quolibets et des ricanements de quelque voyageurs il propulse d’un pied rageur le reste de ses lunette sur la voie, avant de se diriger a grand pas vers l’autre bout du quai pour tenter d’échapper a ses poursuivants .

Si un événement similaire se produit aujourd’hui le voyageur tenterait immanquablement de se faire rembourser ses lunettes mais a l’époque chacun est encore responsable de soit



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francine
Admin
avatar

Nombre de messages : 12274
Age : 35
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Lun 6 Juil - 13:58

Ouah ! Charly qui se met à écrire.
En plus je la connaissais pas celle-là, comme quoi Very Happy
Allez on attend la suite...

_________________
J'ai prêté ma plume au vent... il me l'a rendue avec des ailes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.virguleetcompagnie.com
Porthos
Admin
avatar

Nombre de messages : 22499
Age : 67
Localisation : Ales - Gard
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 0:28

Un régal charly et un humour que j'aime beaucoup!

hyper sympa!

Compliments mon pote, c'est bat!

cheers Very Happy cheers

_________________
Mon âme à Dieu, mon corps au Roy, mon coeur aux Dames
http://daniel-blanchard.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nielda.site.voila.fr
charly_dingo

avatar

Nombre de messages : 1320
Age : 65
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 0:58

merci porthos Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 3:00

Maintenant, les resquilleurs donneraient plutôt des coups de pied dans la ferraille du métro si on les contrarie. Bravo, Charly, un récit drôle et très vivant ! Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly_dingo

avatar

Nombre de messages : 1320
Age : 65
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 3:12

merci colegram c'est bien la premiere fois qu'un prof de francais me donne une bonne note Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francine
Admin
avatar

Nombre de messages : 12274
Age : 35
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 3:28

Ouaih moi j'ai même cru qu'on lui avait corrigé !

_________________
J'ai prêté ma plume au vent... il me l'a rendue avec des ailes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.virguleetcompagnie.com
F-verseau

avatar

Nombre de messages : 2804
Localisation : sur mon nuage
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 4:04

Un agréable moment de lecture et de "rigolade".
Merci Charly de nous faire partager tes souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly_dingo

avatar

Nombre de messages : 1320
Age : 65
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Mar 7 Juil - 4:30

merci verseau heureux que ca t'es plu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
micro

avatar

Nombre de messages : 5041
Age : 42
Localisation : le grand nord
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   Jeu 13 Aoû - 16:15

moi aussi ca me plait !!!

encore des anecdotes !

on s'y croirait c sympa !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: souvenir du vieux metro   

Revenir en haut Aller en bas
 
souvenir du vieux metro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vieux Billet de la commision des transport de Montréal 1966
» Le vieux sanglier
» 20 ans = vieux ou jeune ?
» Bien des amours... Les vieux mariés
» Pavoni: vieux modèle VS nouveau modèle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des mots, des pages :: Entrée libre-
Sauter vers: