Communauté d'écrivains amateurs, échanges autour du livre et de l'art en général - Editions et diffusion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Les Z''horrifiques : Le héros à l''auréole d''or   Sam 23 Mai - 3:57

Il est minuit, bonnes gens, et tout va bien dans le Royaume des Ténèbres. Au Manoir des Z’horrifiques, on passe à table. Quasimodo Manontroppo, le domestique, s’apprête à servir la soupe aux furoncles de méduse.

Tous les convives tendent leurs assiettes. Le comte Dracu de Basse-Fosse félicite Ganaëlle, la sorcière cuisinière, pour cet exquis potage très relevé. Stanislas, l’imposant fantôme, parle d’art avec Lémura, la tragédienne vedette de la Spectral Shakespeare Company. Seule Baphomette, la teenage sorcerette, manque à l’appel. Elle est partie pour quatre jours en stage d’ornithologie, observer les oiseaux charognards et les rapaces dépeceurs.


Stanislas : Vois-tu, Lémura, j’ignore tout de l’art abstrait, mais je trouve intéressant ce tableau à l’entrée de ta chambre…

Lémura : A l’entrée de ma chambre ? De quoi parles-tu ?

Stanislas : Mais tu sais bien, ce tableau non figuratif, avec des spirales, des lignes zébrées, des taches, des diagonales…

Lémura : Ah oui mais non, ce n’est pas un tableau abstrait, c’est mon dernier électro-encéphalogramme.

Tout à coup, ces échanges culturels sont interrompus par un immense jet de lumière éblouissant. Phénomène tellement inhabituel dans ce sombre manoir que tous les Z’horrifiques, complètement affolés, se cachent sous la table. Un étrange personnage apparaît dans la salle à manger : il porte une robe blanche, des ailes dorsales et une auréole d’or sur la tête.

Ganaëlle : Qu’est-ce que c’est que cet olibrius ? C’est un hippie ?

Stanislas : C’est un ange, ou plutôt un archange. J’en ai vu sur les vitraux, quand je hantais le vieux monastère…

Comte Dracu : Et il ne connaît pas d’autres moyens, plus discrets, de se présenter chez les gens ?

L’archange : Je viens vous apporter le soleil ! La lumière ! La chaleur !

Comte Dracu : On n’a pas de chance ! Je parle quatorze langues, et il baragouine dans une de celles que je ne connais pas.

Ganaëlle : Pourtant, j’ai déjà vaguement entendu ces mots-là. C’est probablement du nouvel argot.

Lémura : Le soleil, ça me rappelle quelque chose… Oui… La fin de Roméo et Juliette : « De douleur, le soleil hésite à se lever. »

Ganaëlle : Il hésite à se lever ? C’est bien ce que je disais, c’est un hippie.

L’archange : O pécheurs aux effrayantes figures, je suis Super Archange, le héros des cieux. Craignez et repentez-vous !

Stanislas : Rependez-vous ? C’est bien ça qu’il a dit ?

Lémura : Je n’ai pas encore pu le faire aujourd’hui. La potence n’est toujours pas réparée.

Super Archange : Je sais que le Malin a planté sa hideuse tente en ces lieux. Vous êtes ses esclaves dociles… Je suis là pour vous amener la rédemption.

Comte Dracu : Bon, écoutez, Monsieur Super, on a bien ri, mais là, je…

Super Archange : Je viens vous délivrer un message éternel, intemporel : aimez-vous les uns les autres !!!

Ganaëlle : Tous les mêmes, ces hippies !

Comte Dracu : Vous êtes bien gentil, mais vous savez, ces choses-là, ce n’est plus tellement de notre âge…

Stanislas : Vous auriez plus de chances de convaincre notre jeune Baphomette, si elle était là.

Lémura : Stanislas, tu déraisonnes !!! J’interdis à Baphomette de s’acoquiner partout.

Stanislas : Allons, Lémura, on sait ce qui se passe dans les sabbats des jeunes gens. On a fait pareil…

Super Archange : Stop, on s’égare ! Arrêtons la langue de bois ! Vous êtes des fantômes et des sorcières, donc, vous êtes maudits, maléfiques, vils et diaboliques.

Ganaëlle : Oui, avant, je mettais tout ça dans mon curriculum vitae. Mais ça surchargeait.

Super Archange : Moi, je suis un archange, donc, je dois vous sauver de…

Super Archange est brutalement interrompu dans sa phrase par un hurlement suraigu. C’est le téléphone des Z’horrifiques qui résonne.

Lémura : Je réponds ! Je parie que c’est Baphomette !

Lémura décroche ; en effet, c’est bien Baphomette qui appelle.

Lémura : Bonjour, ma chérie ! Comment se passe ton stage d’ornithologie ? Enlevée par un condor ? Tu es dans son nid ? Cest splendide…

Tout le groupe des Z’horrifiques sourit avec tendresse et sympathie. Le Super Archange se sent désorienté.

Lémura : Sois gentille avec le condor, ma chérie, ne dérange pas ses œufs. Tout le monde t’embrasse, reviens-nous vite, je t’aime.

Au moment où Lémura raccroche, l’archange se met à crier.

Super Archange : Qu’est-ce que vous avez dit là ?!

Lémura : Comment ça, qu’est-ce que j’ai dit ?

Super Archange : Vous avez dit « Je t’aime ». Je l’ai distinctement entendu. Je t’aime…

Lémura : Eh bien, oui, j’ai dit « Je t’aime » à Baphomette, c’est normal, c’est ma fille.

Super Archange : Mais ça veut dire que… vous ressentez de l’Amour ??

Lémura : Oui, enfin, bon, appelez ça comme vous voulez.

Super Archange : Dites-moi, j’ai un doute… Si je comprends bien, vous vivez tous dans ce manoir…

Comte Dracu : On avait essayé de vivre dans le cimetière, mais non, merci ! On entend tout ce que les voisins se disent.

Super Archange : Vous êtes une espèce de famille… Et vous vous aimez…

Stanislas : On se supporte… Mais on se supporte plutôt bien.

Super Archange : Donc, vous connaissez la fraternité… Vous connaissez le partage…

Ganaëlle : Mais pour quel genre d’incultes est-ce qu’il nous prend ?

Lémura : Pour ma part, je connais personnellement la Créature du Lagon Noir, et je trouve ça nettement plus intéressant.

Super Archange : Bande d’abrutis !!! Vous ne pouviez pas le dire plus tôt, non ?

En un clin d’œil, le Super Archange disparaît en grognant : « Mission inutile… Bien perdu mon temps… Nom du Boss de nom du Boss… »

Tout le groupe des Z’horrifiques hausse les épaules en le voyant partir.

Comte Dracu : On dirait bien qu’il est fâché.

Stanislas : Il y a des gens comme ça, qui ne supportent pas qu’on démolisse leurs stéréotypes.

Lémura : Sans vouloir faire de snobisme, une chose est claire, nous ne sommes pas du même monde, lui et nous.

Ganaëlle : Bon débarras ! De toutes façons, j’aime pas les hippies.

Comte Dracu : Quasimodo, veux-tu nous resservir un peu de potage aux furoncles de méduse !

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krizalyd'



Nombre de messages : 3458
Age : 37
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Sam 23 Mai - 22:52

Lémura : Ah oui mais non, ce n’est pas un tableau abstrait, c’est mon dernier électro-encéphalogramme.




Et puis..."nom du Boss de nom du Boss"... J'adore.

Ils vraiment sympathiques ces z'horrifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Dim 24 Mai - 5:18

Merci, Kriz'. Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ladysabel

avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 56
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Lun 25 Mai - 19:26

Et oui, ils ne sont pas si horribles que ça, les Z'horrifiques... ils ont quand même un petit côté humain bien attachant Very Happy

Merci Colegram, pour ce délicieux moment de lecture I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Lun 25 Mai - 22:47

Merci à toi aussi pour tes lectures, chère Lady. I love you

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F-verseau

avatar

Nombre de messages : 2804
Localisation : sur mon nuage
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Mer 27 Mai - 4:28

"L’archange : O pécheurs aux effrayantes figures, je suis Super Archange, le héros des cieux. Craignez et repentez-vous !

Stanislas : Rependez-vous ? C’est bien ça qu’il a dit ?

Lémura : Je n’ai pas encore pu le faire aujourd’hui. La potence n’est toujours pas réparée.
"



Tout en subtilité c'est GENIAL ! Je suis fan de ces z'horrifiques!
Bravo et merci Colegram !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Jeu 28 Mai - 2:16

Merci à toi, chère F-Verseau ! Very Happy

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
micro

avatar

Nombre de messages : 5041
Age : 42
Localisation : le grand nord
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Mer 15 Juil - 20:34

j'aime aussi le "nom du Boss" !
toujours très drole etm a foi attachant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colegram

avatar

Nombre de messages : 6899
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   Mer 15 Juil - 22:34

Merci, Micro. I love you

_________________
Des mots, des pages, et des scoubidoubidous... Ouah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Z'horrifiques : Le héros à l'auréole d'or
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The ABCs of death
» Les comédies horrifiques
» Liste des films présents dans cette catégorie
» achat via chronopost
» La Femme du boulanger - Marcel Pagnol 1938

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des mots, des pages :: Entrée libre-
Sauter vers: